Créer son entreprise : en France ou à l’étranger ?

Créer son entreprise en France ou à l'étranger

Vous voulez créer votre entreprise ? Si vous êtes digital nomad, la question de sa localisation peut se poser. Vous pouvez en effet domicilier votre activité en France, mais vous pouvez aussi choisir de le faire à l’étranger. De plus, certains pays proposent des conditions favorables à l’installation des entrepreneurs français expatriés. Est-il plus intéressant de créer votre entreprise en France ou à l’étranger ? Selon la configuration, la réponse peut varier : c’est le moment de se renseigner !

Créer son entreprise en France

La création d’entreprise a été facilitée ces dernières années par l’état qui souhaite encourager l’économie. La création du statut d’auto-entrepreneur, reflet de cette démarche, a rencontré un franc succès. Davantage pensé comme un moyen d’officialiser un complément d’activité et de revenu, la micro-entreprise concerne aujourd’hui la création d’une entreprise sur 2.

Par ailleurs, de nombreux auto-entrepreneurs parviennent à cumuler leurs premiers revenus avec leurs allocations Pole Emploi quand ils en ont une. Autre point positif, l’ACRE (Aide à la Création ou à la Reprise d’Entreprise) permet l’exonération de certaines charges durant la première année d’activité. La création d’entreprise en France reste cependant complexe : obtenir un prêt, payer ses charges ou vivre pleinement de son activité se révèle parfois long et décourageant.

Créer son entreprise en France

Créer son entreprise à l’étranger

La création d’entreprise dans un autre pays constitue ainsi une évidence pour certains digitals nomads, en particulier ceux qui ont déjà élu domicile à l’étranger. Certains pays attirent de nombreux candidats à la création d’entreprise :

  • Singapour a le vent en poupe et ce, pour de nombreuses raisons : stabilité économique, bonne couverture internet, sécurité ou encore fiscalité attractive. Par ailleurs les démarches y sont rapides et peu nombreuses, ce qui en fait actuellement la destination préférée des créateurs d’entreprises à l’étranger.
  • La Chine représente également un eldorado pour les entrepreneurs qui choisissent souvent de s’établir à Hong-Kong ou Shangaï. D’importantes opportunités doublées d’une excellente couverture internet pèsent lourd aux yeux des entrepreneurs. La concurrence y est néanmoins très rude et les démarches longues et fastidieuses. Il est fortement recommandé de parler le chinois.
  • La Nouvelle-Zélande offre aux entrepreneurs un climat sécurisé ainsi que des démarches relativement simples. La culture anglo-saxonne de ce pays est ouverte à la création de nouveaux business. Vérifiez toutefois avant de vous y installer la couverture internet de votre point de chute.
  • Les États-Unis continuent d’attirer les créateurs d’entreprises, séduits par le rêve américain. Les infrastructures, le réseau internet et les opportunités viennent compléter une culture business très développée. À condition d’obtenir le célèbre visa et de faire face à la concurrence, ce pays immense offre d’importantes perspectives.

Il ne s’agit là bien sûr que de quelques exemples, à étayer en vous renseignant sur W Project, CCI France International ou entrepreneurs Erasmus.

Créer son entreprise en France comme à l’étranger présente des inconvénients et des avantages. À vous de considérer votre projet en fonction de votre situation, de vos objectifs et de votre secteur d’activité. Si certaines mesures ont été favorables à la création d’entreprise dans l’hexagone et dans certains pays, la législation évolue vite : pensez à les vérifier et prenez le temps de la réflexion pour mieux réussir !


Publié par My bucket of dreams

Globetrotteuse passionnée de rencontres et de découvertes du monde ! Je suis aussi digital-nomad et amoureuse de Koh Phangan en Thaïlande, où j'y ai vécu presque 3 ans et rencontré mon chéri Birman. Nous faisons des voyages régulièrement et des allers-retours entre la France et l'Asie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :