Comment s’adapter à son environnement pour travailler de n’importe où ?

Lorsque l’on voyage, il est souvent compliqué de trouver le temps ou le lieu pour se poser. Mais lorsque l’on est Digital Nomad, il n’y a pas vraiment le choix. Alors, comment faire pour s’adapter à son environnement et travailler de n’importe où ? Je vous donne quelques petites astuces !

S’équiper correctement

C’est l’une des choses les plus importantes : avoir du matériel adapté à votre profession. En les utilisant, vous aurez moins de prétextes pour être distrait, mais aussi pour être mal à l’aise dans l’environnement de travail dans lequel vous vous trouvez.

L’ordinateur, à la base de toutes les professions de Digital Nomad, devra disposer d’un écran assez grand, mais aussi d’une batterie performante. Ensuite, il ne faudra pas oublier de prendre une souris pour éviter de devoir se débrouiller avec le touchpad, peu efficace (dans la plus grande partie des cas). Un clavier déporté peut aussi être pratique, notamment si vous utilisez un support d’ordinateur et que ce dernier est en hauteur.

Le casque, ou les écouteurs, sont aussi essentiels pour s’adapter à son environnement, mais aussi pour s’en couper complètement. Vous pourrez ainsi entrer dans votre bulle et serez moins susceptible de vous déconcentrer au moindre bruit.

Mais il est aussi important de trouver un lieu adapté pour travailler.

Choisir avec soin son logement

Lorsque l’on travaille et que l’on voyage, il est important de prévoir des solutions de repli en cas d’intempéries ou d’urgence professionnelle. C’est pour cela que la chambre est importante. Elle doit disposer d’un petit bureau (vous ne pourrez pas travailler sur votre lit des heures durant), et d’une bonne connexion à internet (le cas contraire, la 4G devra être bonne). Pour être certain que tous ces éléments sont bien rassemblés, vous avez toujours la possibilité de contacter l’établissement où vous vous trouverez. Si vous vous trouvez dans un espace de coliving, vous disposerez, normalement, de tous ces éléments. Cependant, il est important de vérifier qu’ils ne se trouvent pas uniquement dans les espaces communs.

Et pour aller plus loin, de nombreuses communautés de travailleurs nomades existent sur les différents réseaux sociaux (Facebook et Instagram, notamment). N’hésitez pas à les solliciter pour des conseils et des retours sur les lieux où vous vous rendez. Rien ne vaut plus qu’une véritable expérience.

Vous n’avez pas d’espace privé pour travailler ? Choisissez un bureau près d’un mur, sans trop de vis-à-vis, ou alors une vue dégagée, non susceptible d’être obstruée par des éléments perturbateurs (horde de touristes, nuées d’oiseaux, …)

Et puis, cela évitera de discuter avec toutes les personnes autour de vous !

Espace de coliving pour travailler de n'importe où en tant que digital nomad

Ne pas commencer une conversation

C’est peut-être quelque chose d’anodin pour vous, mais en fait, c’est le début de la fin. Lorsque l’on commence à parler avec les personnes qui se trouvent autour de nous, il est compliqué de s’arrêter. C’est pour cela que le casque et les espaces de travail privés sont importants.

Dans un environnement nouveau, avec des personnes nouvelles, il sera toujours tentant de craquer et de prendre une petite pause pour discuter. Mais attention à ce que cette dernière ne vous empêche pas totalement de travailler !

Si vous vous rendez compte qu’il est compliqué de se poser sans être distrait, que votre matériel n’est pas adapté à ces situations, et que vous ne pouvez pas vous empêcher de discuter avec vos voisins de table, il faudra le prendre en compte lors de vos déplacements, et donc, trouver une alternative adaptée.


Publié par My bucket of dreams

Globetrotteuse passionnée de rencontres et de découvertes du monde ! Je suis aussi digital-nomad et amoureuse de Koh Phangan en Thaïlande, où j'y ai vécu presque 3 ans et rencontré mon chéri Birman. Nous faisons des voyages régulièrement et des allers-retours entre la France et l'Asie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :