Mon histoire

Mon expérience de digital nomad

Juin 2012, j’obtiens mon master Management spécialité Marketing à l’IAE de Caen avec une belle moyenne de 15,40. Je sors de ce master avec une expérience déjà intéressante puisque j’ai travaillé en contrat de professionnalisation presque 1 an en tant que chargée de communication et événementiel interne chez Système U Nord-Ouest.

C’est donc après quelques CV envoyés que le Crédit Agricole Normandie me contacte pour y travailler en tant que chargée de communication et événementiel. J’ai occupé ce poste pendant 1 an avec grand plaisir. J’ai vraiment adoré mes missions au sein de l’entreprise mais à la fin de mon CDD pour remplacement, il n’y avait pas de place de disponible pour moi. Après, quelques mois en agence bancaire, je décide donc de quitter l’entreprise pour effectuer…un CAP Esthétique-Cosmétique (eh oui ! ) 🙂

C’est un domaine qui m’attirait depuis longtemps et j’avais l’opportunité de faire la formation tout en étant rémunérée grâce à l’OPCA (organisme de financement de formations). J’ai donc passé 9 mois à apprendre le métier d’esthéticienne et conseillère en parfumerie pour ne pas avoir de regrets. J’ai beaucoup aimé cette année et j’ai pu exercer quelques mois en tant que salariée et freelance.

Une fois des économies effectuées grâce à cette activité et après un voyage de 15 jours en Thaïlande, j’ai décidé de partir en tour du monde !

Eh oui, pas de contrat de travail en cours (puisque je pratiquais en freelance), pas de chéri, bref pas d’attache, c’était LE moment pour réaliser MON rêve de toujours : partir en tour du monde !

sunset en thailande

Je travaille donc comme une acharnée pendant 4 mois et je prépare mon tour de monde en même temps (mon côté « organisation » était le bienvenu 🙂 ).

Janvier 2016, c’est le grand départ. Direction l’Asie, avec un premier stop à Bangkok pour 2 jours afin de rejoindre la Birmanie ! Et c’est là que mon « tour du monde  » a commencé. Je mets tour du monde entre guillemets puisque quelque chose a chamboulé mon programme 🙂 En effet, je suis tombée amoureuse d’un beau birman en Thaïlande. ^^ Mon tour du monde est donc devenu un tour d’Asie du sud-est pour le voir le plus souvent possible. Le reste du monde attendra 😉 J’ai donc pu découvrir en plus de la Thaïlande et de la Birmanie, les merveilleux pays que sont la Malaisie, la Laos, le Cambodge, le Vietnam, les Philippines et l’Indonésie.

Après ce beau voyage de 8 mois, il était temps de rentrer en France pour travailler et économiser de nouveau. La distance fût très dur à gérer pour nous.

J’ai donc décidé de repartir à la fin de mon CDD pour aller vivre en Thaïlande.

Le 28 décembre 2016, c’est reparti ! Nouveau départ, très chargé cette fois pour m’y installer à plus ou moins long terme.

C’est là que je commence à réfléchir sérieusement aux idées de business que j’avais envie d’ouvrir en Thaïlande. Après avoir rencontré plusieurs français sur place, des avocats.. je décide de reporter, voire annuler ce projet compte tenu de la législation locale. Je profite donc pour le moment en réfléchissant à quelques pistes comme effectuer les saisons en France, aller en Australie, ouvrir tout de même mon business ou chercher un travail sur place, avec les conditions que cela implique…

Les économies diminuent de nouveau, je suis contrainte de rentrer en France quelques mois pour travailler. Là encore, la séparation fût très dure… Et j’ai eu LE déclic, je me suis dis PLUS JAMAIS !

ma vie en thailande

Le déclic !

C’est à partir de ce moment là que j’ai créé, fin 2017 mon auto-entreprise pour proposer mes services et mes compétences aux entreprises françaises et gagner mes revenus en ligne.

Mon objectif était bien sûr de travailler de n’importe où pour pouvoir continuer à voyager et surtout rester près de mon chéri en Thaïlande.

Pendant toutes ces années je continuais à créer des sites internet, à gérer des réseaux sociaux, à créer des publicités, à rédiger… je me suis donc dirigé vers ces missions que je connaissais le mieux et que j’ai appris pendant mon master en marketing et mes expériences professionnelles.

Le démarrage a pris un peu de temps, le temps que je me fasse connaître et que je trouve les bonnes astuces pour gagner mes revenus et trouver mes clients.

Cela a pris environ 1 an pour que je gagne suffisamment d’argent pour en vivre. Aujourd’hui, ça fait 1 an que je vis de mes revenus en ligne, et j’arrive même à économiser de l’argent.

Alors, je ne vais pas essayer de vous en mettre plein la vue et vous dire que je gagne 10 000 euros par mois, comme certains le font, car c’est faux. 🙂 J’aimerais bien mais hélas je n’y suis pas. ^^ Cependant, je gagne suffisamment pour vivre une vie de digital nomad et économiser de l’argent tous les mois, grâce maintenant à mon expérience de digital nomad.

digital nomad à la plage

5 ans d’expériences,
2 ans de nomadisme digital

Entre 1000 € à 3500 € de revenus par mois

Passionnée de voyages, de danse et de musique


La liberté en quelques clics.


%d blogueurs aiment cette page :